Skip to content

LE LÂCHER- PRISE 7 et 8 juillet 2018

8 juin 2018
Photo O.Fahrni

« Sthirasukham asanam »   : Ferme et stable est la posture – Yoga-Sutra Patanjali –  II 46

L’enseignement du Yoga Sutra, dans cet aphorisme,  explique comment on doit aborder la posture, dans la fermeté, la stabilité et dans l’aisance, la douceur.

Nul besoin de forcer, de se contraindre et surtout d’avoir mal pour progresser.

La vigilance, la fermeté mais surtout la présence et  l’attention sont les qualités requises  pour être dans la pratique juste.

La fermeté est l’opposé de l’agitation physique.

L’aisance est l’opposé de la souffrance.

Ces qualités sont autant physiques que psychiques.

Leur ensemble correspond à l’état d’équilibre (sattva) sans agitation (rajas) ni apathie (tamas).

Il s’agit bien de lâcher-prise.

En pratiquant dans cet esprit,  la posture devient un outil de transformation, une expérience toujours nouvelle, une découverte de soi.

Je ne force pas, je suis à l’écoute, je n’attends pas de résultats, je suis dans l’attention sans tension.

J’accueille ce que je suis, ce qui est.

 

Lâcher prise,  c ‘est accepter le moment présent inconditionnellement et sans réserve.

C’est renoncer à la résistance intérieure qui s’oppose à ce qui est.

« Le lâcher-prise est parfaitement compatible avec le passage à l’acte, l’instauration de changements ou l’atteinte d’objectifs. »
Eckhart Tolle (Le pouvoir du moment présent)

Dans cette perspective, nous utiliserons tous les outils que nous offre le Yoga.

Lecture conseillée : Le pouvoir du moment présent de  E.Tolle

Horaires :  du samedi 7 juillet  9 h au dimanche 8 juillet 17 h.

Tarif :  prix libre ; le prix unique est généralisé mais injuste quand on y réfléchit. Le prix libre suggère que ceux qui ont plus d’argent donne plus pour  compenser  les moyens plus faibles des autres.

Prévoir un pique- nique à partager.

Renseignements et inscription : yogasalinelles@gmail.com – 06 07 98 50 50  Corinne

Pour réserver votre place, envoyez un chèque d’acompte de 40  euros à l’ordre de Corinne THEBAULT.

 

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :